Google Body Browser – Visite du corps humain en 3D

Que diriez-vous de faire un petit voyage en 3D dans le corps humain ? Le géant américain profite de cette nouvelle application gratuite pour promouvoir ses avancées technologiques.
Le corps humain en 3D
Les amateurs des premiers films de science-fiction connaissent sans aucun doute Le Voyage Fantastique, le film de Richard Fleischer avec Stephen Boyd et Raquel Welch, sorti en 1966. Dans cette fiction, des scientifiques parvenaient à se miniaturiser afin de pénétrer dans le corps humain d’une personne à soigner. Si avec la médecine actuelle, ce film va presque quitter la section des films de science-fiction pour se ranger dans celle des documentaires, les outils mis à la disposition de tous aujourd’hui nous donneraient presque l’impression que nous sommes ces voyageurs de l’avenir.

Avec Body Browser, le nouvel outil proposé gratuitement par Google, vous aurez la possibilité de visualiser le corps humain et ses différentes couches. Avec un simple curseur à déplacer de haut en bas, vous faites disparaître la peau, les tissus… et faites apparaître les organes, les nerfs… et vous pouvez vous balader dans n’importe quelle zone du corps en utilisant votre souris. Un outil qui devrait épauler les étudiants en médecine et tous les curieux que nous sommes. Notons par ailleurs que cet outil n’est pas le premier du genre et que le logiciel Visible Body permet exactement la même chose.

Et parce que derrière ce généreux don de Google ne se cache pas uniquement la quête ultime du partage du savoir, il convient de préciser que cette application n’est lisible que via un navigateur supportant le WebGL. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le WebGL utilise les capacités techniques de votre ordinateur et plus particulièrement celles de votre carte graphique afin d’offrir des améliorations graphiques et notamment l’affichage en 3 dimensions.

En proposant cette application, Google nous montre l’avantage d’utiliser un navigateur moderne à l’instar de son Google Chrome (mais également Firefox 5 ou un Safari récent et doté d’une nightly builds). En outre, tout cela nous montre également de quoi sera fait le web du futur et de la venue certaine de la 3D dans les pages et applications web de demain. Et qui dit 3D dit encore plus d’espaces pour afficher de l’information, ce qui est clairement une bonne nouvelle pour les éditeurs et les utilisateurs.

Visitez : http://bodybrowser.googlelabs.com/

Ericsson invente le transfert de données par le corps humain

Le PDG d’Ericsson, Hans Vestberg, a fait une étonnante démonstration lors de sa conférence de presse au CES de Las Vegas le 11 janvier 2012. Tenant un smartphone dans une main et touchant un téléviseur de l’autre, son corps a servi de conducteur pour transférer une photo de l’un à l’autre, sans câble ni signal radio d’aucune sorte.
Baptisée Capacitive Coupling, cette technologie consiste à utiliser le corps humain pour faire transiter des données. Elle utilise pour cela le faible courant électrique existant à la surface de la peau de chaque individu. « Au final, nous sommes le réseau », a conclu le PDG d’Ericsson en décrivant son projet de recherche.
Cette démonstration ouvre de nombreuses perspectives comme de pouvoir échanger un contact, un numéro de téléphone ou une photo par une simple poignée de main. Pour le moment, cette technologie reste encore dans les laboratoires. On espère qu’elle en sortira vite.

Le site LeCorpsHumain.fr est à vendre

Cher visiteur, Chère visiteuse, bonjour
lecorpshumain.fr est a vendre
désormais je ne peux plus m’occuper de ce site et c’est pour quoi je le remet en vente. Pour la dernière année, près de 1800 visiteurs uniques ont visité ce site chaque jour, dont près de 75% des nouveaux. Le site est également très bien classé – première page de Google (et Google Images), Bing et Yahoo – avec plusieurs dizaines de mots clés très concurrentiels.

Le prix de départ est de 2500 €. Si vous êtes intéressés un petit mail à contact[arobase]lecorpshumain[point]fr

Cordialement,
l’admin

Découvrez OVALIS PIER ® – la nouvelle révolution industrielle